Hidria.net » Blog » Comment conduire un scooter 50 ?

Comment conduire un scooter 50 ?

Un scooter 50 cm3 est un cyclomoteur conçu pour ne jamais dépasser la vitesse de pointe de 70 km/h. Sa conduite ne nécessite pas de permis pour les usagers âgés de 14 ans et plus. Cependant, avant de vous lancer sur la route, un savoir-faire reste nécessaire.

La phase de préparation

Avant de monter sur un scooter 50, il existe quelques règles à respecter :

  • Les normes de circulation locales

Procurez-vous un guide de conduite actualisé et récent auprès de vos autorités locales. Prêtez une attention particulière aux règles applicables aux motocyclettes. Assurez-vous d’immatriculer votre scooter 50 et de souscrire à une assurance.

  • Un “permis”

Pour conduire un scooter 50, les usagers nés après le 31 décembre 1987 doivent passer le brevet de sécurité routière ou permis AM. Il s’obtient après 7 heures de formation en moto-école. Vous avez besoin de cette attestation pour conduire un scooter 50. Sinon, vous vous exposez à une amende de 35 euros et l’immobilisation de votre engin.

  • Les équipements de sécurité

Achetez ou empruntez un casque homologué. Utilisez si possible un casque intégral pour sauver votre visage en cas de chute. Envisagez de porter une veste en cuir ou un blouson lorsque vous roulez, afin de réduire les risques de dommages corporels.

  • Se familiariser avec le scooter 50

Le scooter 50 est un modèle automatique « twist and go ». Il vous suffit de tirer sur l’accélérateur pour qu’il change de vitesse. Familiarisez-vous avec le manuel de votre engin pour comprendre son fonctionnement.

Essayez les clignotants et la pédale de frein. Assurez-vous de maîtriser les endroits où ils se trouvent vous ne pourrez pas beaucoup regarder vers le bas en conduisant.

Conduire un scooter 50 en deux étapes

Si vous avez appris à faire de la bicyclette, alors conduire un scooter 50 ne devrait pas être difficile.

  • Étape 1

Conduisez votre scooter 50 sur une allée en pente pour vous entraîner à freiner. N’oubliez pas de vous appuyer sur votre jambe gauche lorsque le scooter s’arrête, afin de ne pas tomber. Faites-le plusieurs fois.

Ensuite, roulez sur le côté de la route. Faites démarrer le scooter et essayez de le conduire lentement en ligne droite, mais pas trop, sinon vous risquez de tomber. Trouvez votre centre d’équilibre, faites un virage lent et ramenez-le à votre point de départ.

Avec un scooter 50, tout ce dont vous avez besoin pour garder le contrôle est votre vitesse et les freins. Continuez à vous entraîner à des vitesses plus élevées. Lorsque vous vous sentez à l’aise, allez plus loin dans le quartier, en vous entraînant à freiner et accélérer.

  • Étape 2

Entraînez-vous à engager l’embrayage avec le levier gauche et la première vitesse, puis à passer au point mort. Passez la première en tenant toujours la poignée. Tirez lentement sur cette dernière et commencez à lâcher l’embrayage. Vous sentirez le scooter avancer. Faites-le plusieurs fois lentement.

Si vous embrayez trop vite, le scooter avancera et vous tomberez par l’arrière. À l’arrêt, remettez le scooter au point mort et relâchez l’embrayage. Engagez les vitesses supérieures (de la deuxième à la quatrième) lorsque vous êtes à l’aise pour vous déplacer et freiner.

Entraînez-vous à monter et descendre les vitesses pour contrôler la conduite. Vous apprendrez à écouter le moteur pour savoir quand changer de vitesse. Faites cela fréquemment et cela deviendra une seconde nature en une semaine ou deux.

Laisser un commentaire